Sur les traces des dinosaures de Plagne…

Actualités on 10 Oct , 2017

En 2009, la découverte d’empreintes d’un dinosaure gigantesque à Plagne (département de l’Ain), dans le Massif du Jura, avait été annoncée par le CNRS, donnant lieu à une importante couverture médiatique. Plusieurs campagnes de fouilles ont ensuite été menées de 2010 à 2012 par l’UMR 5276, aboutissant à la reconnaissance de la plus longue piste de dinosaure sauropode actuellement connue au monde.

 

http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/11/13/01008-20171113ARTFIG00296-un-dinosaure-geant-de-35-m-a-laisse-des-traces-dans-le-jura.php

 

Les premières prospections menées sur le plateau incliné de Plagne ont révélé la présence de nombreuses empreintes et pistes sur 3 ha de prairie ouverte et sur un chemin de débardage. Il a alors été décidé de ne mettre au jour qu’une seule de ces pistes, en laissant les autres naturellement protégées par le couvert végétal et les bancs de calcaire sus-jacents. Une opération, principalement financée par la Communauté de Communes du Pays Bellegardien, a été mise en place selon trois axes: étude et valorisation scientifiques, protection du patrimoine, retour vers le public.

Trois campagnes de fouilles (2010-2012) ont réuni des équipes d’une trentaine d’étudiants et bénévoles, cumulant 2 700 journées de travail pour mettre au jour la piste étudiée. Une cartographie aérienne a été réalisée avec le drone “Drelio” (Laboratoire de Géologie de Lyon) et un assemblage orthophotographique basé sur un relevé lasérométrique a permis l’étude au laboratoire.

Les niveaux calcaires livrant ces empreintes sont précisément datés du Tithonien inférieur (Jurassique supérieur, -150 Ma). A cette époque, le site de Plagne était situé sur la marge sud-est de la plateforme carbonatée jurassienne, dans un environnement de vasière littorale protégée de la mer ouverte.

La piste s’étire sur 155 m de long et développe 110 pas successifs, les empreintes présentant divers degrés de conservation. La partie amont protégée par un banc de 50 cm de calcaire a été délicatement fouillée révélant une vingtaine d’empreintes de mains et de pieds dans un excellent état de conservation. Les empreintes de mains présentent cinq marques de doigts circulaires organisées en arc de cercle, sans traces de griffes. Les empreintes de pieds, mesurant de 94 à 103 cm, sont allongées et portent cinq marques de doigts elliptiques. Les caractéristiques biométriques des empreintes et de la piste révèlent un animal de très grande taille développant des enjambées de 2,80 m en moyenne et se déplaçant à 4 km/h. Les caractéristiques morphologiques indiquent qu’il s’agit d’un nouvel ichnotaxon, Brontopodus plagnensis, dinosaure sauropode titanosauriforme dont la taille est évaluée à au moins 35 m de long pour une masse de 35 à 40 tonnes.

L’étude scientifique du site de Plagne se prolonge par un projet de protection et de valorisation de ce patrimoine, actuellement mené par la ville de Plagne, la Communauté de Communes du Pays Bellegardien, le Département de l’Ain et la région Rhône-Alpes-Auvergne.

 

Légende: Si le sauropode de Plagne marchait dans ses empreintes… Dessin A. Bénéteau, photographie Dinojura.

 

Mazin J.-M., Hantzpergue P., Olivier N. (2017) – The dinosaur tracksite of Plagne (early Tithonian, Late Jurassic; Jura Mountains, France): the longest known sauropod trackway. Geobios 50, 279-301. doi.org/10.1016/j.geobios.2017.06.004

Contacts: jm.mazin@plageauxpterosaures.fr ; pierre.hantzpergue@cegetel.net ; nicolas.olivier@uca.fr

Print Friendly, PDF & Email