Géophysique

Étude des structures volcaniques par géophysique

Contact : Philippe Labazuy
Responsable technique : Thierry Souriot

L’étude de la structure interne des volcans peut être abordée par l’utilisation de méthodes géophysique. Pour ce faire, le LMV dispose de nombreux équipements.

Voir le descriptif et les modalités d’accès.

  • Polarisation spontanée (PS)

    Les mesures de la polarisation électrique spontanée à la surface des volcans permettent, en particulier, de mettre en évidence les circulations hydrothermales.Le LMV possède des voltmètres à très haute impédance, des électrodes impolarisables et des câbles nécessaires pour les campagnes de mesure de PS.


    Anomalie PS de 2000 mV sur une zone à forte activité hydrothermale au Piton de la Fournaise.
  • dGNSS

    Le LMV possède des équipements de GNSS différentiel de marque TopCon (uniquement en différé) et Trimble (très récents et complet RTK). La précision de ces appareils peut atteindre le millimètre. Ceux-ci sont utilisés pour divers types de mesures allant de la micro-topographie au positionnement d’autres appareils géophysiques de mesures sur le terrain ou de prélèvement d’échantillons. Dans ce cas, cette précision permet de faire des inversions et de la tomographie 2D et 3D.


    Récepteur mobile utilisé pour localiser des mesures de gravimétrie sur le volcan Yasur (Vanuatu).
  • Étude de la résistivité électrique des édifices volcaniques

    La résistivité électrique des roches volcaniques peut varier de plusieurs ordres de grandeur en fonction de leur saturation en eau, de leur température, de la présence de fluides minéralisés ou de minéraux argileux. La distribution des résistivités en profondeur peut donc être interprétée en termes de structure géologique. Cette distribution peut être étudiée par différentes méthodes électriques et électromagnétiques. Le LMV possède deux types d’équipements : un ensemble pour réaliser des sondages et tomographies 2D en courant continu et un équipement léger offrant la capacité de réaliser des sondages électromagnétiques avec une profondeur d’investigation jusqu’à quelques centaines de mètres.

  • Tomographie 2D en courant continu

    L’équipement comprend :

    • Résistivimètre ABEM TERRAMETER SAS4000
    • Boitier d’adressage ES1064, pour 4 canaux
    • 16 Câbles, 4 sorties avec une distance de 40 m entre chaque sortie, sur enrouleurs Schill, 160 m / câble
    • 8 Câbles, 8 sorties avec une distance de 20 m entre chaque sortie, sur enrouleurs Schill, Lg 160 m / câble
    • Kit de câbles “Standard – 5 m”, 16 sorties avec une distance de 5 mètres entre elles. 4 enrouleurs SCHILL,
    • 2 Câbles, 32 sorties avec une distance de 2 m entre chaque sortie, sur enrouleurs Schill, Lg 64 m / câble
    • Logiciel d’interprétation RES2DINV

    Ce matériel est mutualisé avec le Laboratoire GéoSciences Réunion, de l’Université de La Réunion.
    Son originalité est une ligne unique au monde de 64 électrodes séparées de 40 m. Cette ligne de 2560 m permet d’acquérir une image 2D de la distribution de la résistivité entre la surface et 400-500 m de profondeur.

    coupe de résistivitéacquisition sur le terrainMesures de tomographie 2D de résistivité électrique en courant continu sur le volcan Yasur (acquisition sur le terrain et coupe de résistivité).
  • Tomographie 3D en courant continu

    L’équipement comprend :

    C

  • Sondages électromagnétiques TDEM (Time Domain ElectroMagnetism)

    Notre équipement comprend :

    • “48 channel TEM-FAST 48HPC system” avec antennes, unité de calibration et logiciel d’acquisition.
    • Logiciel TEM-RES pour analyse et inversion des données.
    • iPAQ PC.
    coupe de résistivitéacquisition sur le terrainMesures de résistivité électrique par la méthode TDEM sur le volcan Yasur
    (acquisition sur le terrain et coupe de résistivité).
  • Drones

    Après avoir utilisé des prestataires externes pendant quelques années, nous possédons notre propre flotte et nous développons nos propres capteurs par le service de l’OPGC. L’usage des drones étant très réglementé, nous ne pouvons pas les prêter, mais toute collaboration est envisageable.

    Notre flotte actuelle :

    • Escadrone Raven HL2 X8 (2016) équipé d’un Sony QX1 et de divers capteurs “maison”.
    • DJI Phantom 2 (2015) Upgraded Hero4 Edition (Zenmuse H4-3D).
    • Pixy (2001) avec nacelle pour reflex.
  • Logiciels de géophysique

    Le LMV possède de nombreux logiciels dédiés au traitement et à l’interprétation des données géophysiques Parmi ceux-là, on peut noter :

    • WinGLink de Geosystem: Logiciel de traitement et de modélisation dédié principalement: mais pas uniquement aux données magnétotelluriques.
    • Oasis montaj de Geosoft: Logiciel de traitement, cartographie et interprétation de données géophysiques (magnétiques et gravimétriques principalement)
Print Friendly, PDF & Email